Uncategorized

L’alimentation après une chirurgie bariatrique

Solenne C.

Septembre 2021

L’un des objectifs de votre suivi pré-opératoire est de vous expliquer la marche à suivre concernant votre alimentation APRÈS la chirurgie.

En effet, la chirurgie seule ne suffit pas, il est également indispensable d’adopter de bonnes habitudes alimentaires dès le retour à la maison.

Nous vous invitons à bien suivre le protocole de votre hôpital ainsi que les recommandations de votre diététicien(ne) / nutritionniste qui vous donnera une documentation sur les groupes d’aliments, l’équilibre alimentaire et les mesures hygiéno-diététiques à adopter.

1) Les habitudes à prendre

Le changement le plus important sera au niveau du volume des repas car la capacité de l’estomac après chirurgie oscille entre 60 et 150 ml (soit 4 à 10 CàS) selon l’opération. Afin que chaque repas se passe au mieux il est recommandé :

  • de ne plus boire pendant les repas ni 30 minutes avant et après les repas. Buvez régulièrement par petites gorgées entre les repas et éviter les boissons sucrées (risque de dumping syndrome et index glycémique trop élevé), gazeuses (risque d’inconfort) et alcoolisées (risque d’ivresse beaucoup plus rapide et important).

  • de faire plusieurs petits repas par jour (5 à 6). Attention, il ne s’agit en aucun cas de grignoter toute la journée mais bien de se poser pour un mini repas. Cela vous permettra par exemple de diviser les repas trop importants en 2 en consommant le laitage et le fruit 2h plus tard.

  • de bien mastiquer chaque bouchée (l’estomac ne peut plus broyer les aliments et cela permet de manger plus doucement, de ne pas surcharger brutalement l’estomac et d’éviter les vomissements). Manger lentement vous permettra également d’appréhender plus sereinement ces moments et de réduire le stress. Mangez au calme et prenez le temps. Il est également primordial d’apprendre à repérer la sensation de satiété pour éviter les vomissements.

 

2) Une réalimentation progressive

Dans les semaines qui suivent votre opération, vous allez vous réalimenter en modifiant progressivement la texture de vos repas.

Texture liquide : Soupes froides ou chaudes, lisses, lait, yaourts à boire non sucrés et compotes sans sucres ajoutés.

Texture mixée : Soupes épaisses, purées lisses, compotes.

Texture hachée : Petits morceaux écrasés ou hachés au couteau.

Texture en morceaux : Alimentation normale mais les morceaux doivent rester petits.

Quelque soit la texture adoptée, il est important de bien respecter l’équilibre alimentaire en consommant un peu de chaque groupe d’aliments : viande, poisson, oeufs / fruits et légumes / féculents et céréales / produits laitiers / matières grasses.

Nous vous recommandons vivement d’enrichir votre alimentation en protéines, notamment les premiers mois qui suivent l’opération afin d’éviter une sarcopénie, de maintenir une bonne élasticité de la peau et de réduire les risques de perte de cheveux.

ASTUCE : préparez vos repas et congelez-les avant l’opération, cela évitera du stress une fois rentré(e) à la maison. Utilisez des petits récipients, il existe également des plats tout prêts spécifiques après chirurgie bariatrique.

 

3) Les pièges à éviter

  • Manger toute la journée : en effet, faire 5 repas par jour ne signifie pas grignoter toute la journée. Prenez un petit déjeuner, un déjeuner et un dîner et ajoutez 2 ou 3 collations entre ces repas pour vous permettre de couper en 2 vos portions et de mieux les répartir dans la journée.

  • Consommer des produits trop gras, trop salés et trop sucrés qui auraient pour conséquence un dumping-syndrome (voir ici pour notre article détaillé sur le sujet).

  • Consommer de l’alcool, la digestion était beaucoup plus rapide, les effets de l’alcool sont accentués et l’ivresse atteinte plus rapidement. Attention également aux risques de nouvelles addictions post chirurgie dont l’alcool fait partie.

  • Consommer des boissons sucrées type jus, smoothies, sodas… parce que “ça passe tout seul” car les calories accumulées tout au long de la journée peuvent s’avérer très importantes et votre perte de poids s’en ressentirait.

  • Arrêter les vitamines parce que “vous mangez de tout”. La HAS (Haute Autorité de Santé) recommande une supplémentation sur 2 ans minimum après la Sleeve et à vie après un Bypass. En effet, ce n’est pas parce que vous vous sentez bien et que votre alimentation est variée que vous n’êtes pas carencé(e). (voir ici notre article sur les carences vitaminiques).

 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à contacter nos diététiciennes au 01 85 08 78 78.

 

.